Dans les coulisses de l’exploit de la RUS Rebecquoise en Coupe de Belgique (PHOTOS & VIDEOS)

Dans les coulisses de l’exploit de la RUS Rebecquoise en Coupe de Belgique (PHOTOS & VIDEOS)

 Pierric Brison – Publié le mercredi 25 septembre 2019

 

Le club des séries amateurs, qui évoluait encore en P3 voici une dizaine d’années, a vécu une journée qui restera à jamais dans son histoire

Difficile d’avoir la tête au boulot quand, en tant que footballeur amateurs, vous avez un seizième de finale de Coupe de Belgique à l’agenda en soirée. Sans surprise, la journée de mardi fut donc très peu productive au boulot pour les joueurs rebecquois. Les Brabançons wallons, qui évoluent en D2 amateurs, avaient tous en tête leur déplacement au Cercle Bruges.

Excités et stressés toute la journée, ils n’ont retrouvé le calme que le temps d’une sieste, dans le car.

© Moisse

Leurs petits yeux se sont soudain agrandis au moment de fouler la pelouse parfaite du stade de D1.

© Moisse

Et même s’ils ne voulaient pas l’avouer, ils espéraient bien jouer un mauvais tour au Cercle Bruges. A l’image de Ciryl Rosy, dont la copine a inscrit le numéro 14 (son maillot) sur sa fesse droite, prétextant que ça allait lui porter chance. Et le jeune homme n’a pas oublié ce porte bonheur au moment de célébrer le but de la victoire au stade Jan Breydel.

© Belga

Pour les Brabançons wallons, cette rencontre de gala était a priori l’occasion de prendre du plaisir et de passer un moment dans la peau d’un joueur professionnel. Mais vu la physionomie du match, ils se sont pris au jeu et se sont battus comme des lions pour arracher cette qualification en huitièmes de finale de la coupe. A trois ou quatre reprises, ils se sont même effondrés au sol, la jambe tendue, souffrant de crampes. « Je n’ai jamais autant couru », confessait Mathieu Herbecq, le capitaine, après la victoire.

© Belga

Un effort physique qui sera largement récompensé par la fête qui a débuté au dernier coup de sifflet de l’homme en noir. Les Rebecquois ont couru dans tous les sens, un peu perdus, avant d’aller fêter la qualification devant leurs courageux supporters qui avaient fait le déplacement jusque dans la Venise du nord.

@ dhfootbrabant

Tout surpris, ils ont également été applaudis par le public brugeois, qui a su reconnaître le courage des visiteurs et leur héroïsme.

@ www.ultimedia.com

Et puis il y a eu cette explosion de joie dans le vestiaire, même si certains ne réalisaient pas vraiment ce qui se passait. « Putain, on l’a fait ! »

@ www.ultimedia.com

Quelques accolades, des chants et un petit verre, évidemment. Après être repassés par le bar du stade, ils ont repris la route. Mais là, plus question de faire la sieste…