«Ce n’est pas alarmant»

«Ce n’est pas alarmant»

 

Défaits pour la première fois de la saison à Durbuy (1-0), les Rebecquois ont eu des occasions pour prendre des points. Mais pas de raison de s’inquiéter, soutient Constant Delsanne.

En dessous du tempo imposé par Durbuy en première mi-temps, Rebecq a finalement cédé les trois points aux locaux en fin de rencontre, sur un ballon piqué de Tibor après une erreur défensive de Leemans. Cette première défaite, après cinq journées de championnat, n’est pourtant pas une grande catastrophe pour Constant Delsanne. «Il n’y a rien d’alarmant en tout cas, précise le défenseur central rebecquois. On a gagné des points face à des équipes qui jouent le Top de la D2 amateurs. Durbuy aussi va clairement jouer le haut du tableau, donc perdre contre eux n’est pas un mauvais signal. Ce qui est plus râlant, c’est que l’on a eu des opportunités pour prendre au moins un point. Malheureusement pour nous, ils avaient un super gardien (NDLR: Genchi) en face, qui a tout repoussé.»

Titulaire à chaque fois sous Frédéric Stilmant, l’ancien défenseur du RWDM, de Tubize et de l’Union Saint-Gilloise, prend ses marques dans cette nouvelle défense. «Je suis assez content d’avoir fait mon retour, surtout après une dernière saison compliquée où j’ai été embêté par une blessure. Ici, je prends du plaisir à venir jouer et m’entraîner. Petit à petit, Robin (Leemans), mon acolyte en défense, et moi, on apprend à se connaître et les automatismes viennent. Mais je reste vigilant, car une saison est longue et tout peut arriver.»

Samedi, Rebecq pourra se racheter face à la RAAL La Louvière, qui peine à décoller en ce début de saison. «C’est une grosse équipe, qui devrait jouer le Top. Ils ont des difficultés, car la différence entre la D2 et la D3 amateurs est quand même flagrante. Mais une fois qu’ils auront franchi ce palier, ils devraient cartonner. Mais j’espère que ce sera après notre rencontre», sourit Constant Delsanne.