Super Lorenzon a ridiculisé la Real avec Rebecq (0-6)

Super Lorenzon a ridiculisé la Real avec Rebecq (0-6)

Thomas Van den Bril

 Publié le lundi 03 décembre 2018

Les Brabançons wallons n’ont mis que deux minutes pour trouver la faille dans la défense acrenoise.Sur papier, cette rencontre semblait disproportionnée. Encore plus lorsque Rebecq apprit les quatre suspendus et le blessé dans le rang acrenois. « Mais justement, nous nous méfions encore plus de cette équipe », explique l’attaquant Anthony Lorenzon. « Nous savions que nous devions jouer vite et juste dans le premier quart d’heure pour faire la différence rapidement. »

Les consignes du coach ont été appliquées à la lettre par les joueurs brabançons. Après deux minutes de jeu, Anthony Lorenzon plantait le premier de ses quatre buts de l’après-midi. « Il nous a facilité le travail, c’est une évidence. Mais cela prouve surtout que la mentalité du groupe était excellente. On dit toujours que nous avons un groupe jeune mais ce dimanche, je trouve qu’il a fait preuve de maturité. »

Et dire que l’addition n’a pas été forcée… Car les Rebecquois auraient pu planter deux ou trois buts supplémentaires. « Mais l’important c’était de gagner. »

Les Rebecquois pouvaient donc avoir le sourire, eux qui ont gagné une place au général, et encore plus Anthony Lorenzon, auteur d’un quadruplé, dont une jolie pichenette sur Chalon. « J’avais déjà mis quatre buts par le passé. C’était il y a deux ans je pense. Mais aujourd’hui, à ces quatre réalisations, j’ajoute un assist. C’est pas mal hein ! Mais je dois remercier le groupe car j’ai reçu de très bons ballons aussi. Au final, je suis content pour moi, mais aussi pour le groupe. »

Rebecq peut voir la suite de la saison avec confiance. Les hommes de Frédéric Stilmant ont su garder la tête froide et gérer les moments délicats tout en exploitant au mieux les failles de l’adversaire, trop nombreuses à ce niveau.